Si de nombreuses communes proposaient déjà des aides à l’achat d’un vélo électrique à leurs habitants, depuis le 19 février 2017, c’est l’Etat lui-même qui propose un « bonus vélo électrique ». Voici comment bénéficier de cette aide.


Une aide pour favoriser la mobilité électrique


A partir du 19 février 2017, et jusqu’en janvier 2018, vous pouvez bénéficier d’une prime allant jusqu’à 200 € pour l’achat d’un vélo électrique. Cette prime ne peut dépasser 20 % du prix d’achat de votre vélo électrique. Attention, elle ne vous sera pas attribuée si le vélo utilise une batterie au plomb. Votre vélo à assistance électrique doit également respecter un certain nombre de critères techniques consultables dans le décret d’application.


Elle est distribuée par l’Etat directement à travers une plateforme spécialement mise en place et gérée par l’Agence des Services et des Paiements. Pour demander cette aide, vous devez vous connecter sur cette plateforme et déposer un dossier. Il est très facile à remplir : vous devez joindre un certificat de domicile, une copie de pièce d’identité et la facture d’achat de votre vélo électrique.


Avec cette aide, le gouvernement espère inciter à l’achat d’un vélo électrique et ainsi favoriser l’utilisation de transport écologique. C’est l’occasion idéale si vous aviez un projet d’achat !


Une aide exclusive


Malheureusement, cette prime n’est pas cumulable avec les subventions que de nombreuses communes ont mises en place depuis quelques années. Vous devrez donc choisir entre la prime de l’Etat et la prime de votre commune ou collectivité. Renseignez-vous bien sur les modalités et les montants des aides proposées.